Mascara Miss Manga Mega Volume de l’Oréal Paris.

Salut Madie fans !

J’ai fait partie grâce au site Français Madmoizelle d’un panel de 300 personnes, qui ont eu l’occasion de tester le dernier mascara de chez l’Oréal Paris, le Miss Manga Mega Volume ! Comme il leur fallait un feedback, je me suis dit que ça serait sympa de vous faire partager mon avis, à vous aussi !

Donc, voilà ! Comme le nom l’indique, le mascara est supposé vous donner beaucoup de volume, assez pour rivaliser avec les jeunes filles présentes dans les mangas. Il se présente dans un packaging rose métallisé et noir, qui mélange pour moi un côté girly et badass. Personnellement j’aime assez, mais la première fois que je l’ai vu, j’ai trouvé la partie rose un peu cheap ; j’avoue que si je devais parier sur quel côté casserait en premier, je dirais celui-ci, sans hésiter.

Autre surprise une fois qu’on l’ouvre : la forme de la brosse. C’est la première fois que j’ai un mascara ayant une brosse aussi allongée, un peu triangulaire, que la marque décrit comme une « brosse conique 360° ». Honnêtement, ça surprend assez, et j’ai vite compris quel serait mon majeur problème avec ce produit, mais j’y reviens dans un instant.
Le goupillon est quant à lui très flexible. On peut le remarquer sur les photos, même si j’en ai moi-même pris conscience que récemment en pensant l’avoir cassé, mais le manche a une petite encolure quelques millimètres avant la brosse, ce qui permet une plus grande flexibilité, ce que je trouve très positif et bien pensé !

Question odeur, je n’avais jamais fait attention jusqu’à maintenant, mais pour les besoins de cet article, j’ai senti le produit de plus près : le parfum n’est pas génial, ça traîne un peu du côté peinture. Mais comme je l’ai dit, je n’avais pas fait attention jusqu’à présent, donc je doute qu’une fois sur les cils, l’odeur persiste vraiment ; mais ça reste assez chimique alors certains yeux sensibles pourraient ne pas aimer.

Miss Manga

Miss Manga 2

J’ai donc reçu la couleur noir. Ca tombe bien, c’est quand même la couleur la plus portée, et pour faire un test, autant partir sur des valeurs sûres car on ne met pas de bleu électrique à toutes les occasions !

Comme je l’ai dit, la brosse m’a vite posé problème : je suis gauchère, et je n’ai jamais vraiment pris l’habitude de tourner mon poignet pour faire mon oeil droit. En gros, avec une brosse dite « normale » je n’ai pas réellement de difficultés, mais là, où la brosse a un « sens » bien défini, ça s’avère plus compliqué. J’ai donc un peu tout testé : tourner mon poignet, faire comme j’ai l’habitude, changer de main. Le résultat est le même : avec cet oeil-ci, soit je suis condamnée à m’en mettre partout, soit à passer trois heures à l’appliquer pour tenter de limiter les dégâts, car les paquets se forment assez vites si on n’y prête pas attention. Mais en soi, c’est un problème plutôt personnel, qui n’a que peu à voir avec le produit.

Autre point : le Miss Manga de base n’est pas waterproof. Apparemment une nouvelle version est sortie récemment, car beaucoup souhaitait que l’Oréal le fasse waterproof, et c’est maintenant chose-faite !
Personnellement, je ne pense pas le racheter pour tester la nouvelle version, celle-ci me convient très bien, au contraire ! J’ai l’habitude des waterproofs, je dirais même que celui-là fut mon tout premier mascara ne résistant pas à l’eau. Et je l’adore !
Il s’enlève super facilement ! J’ai testé de le retirer seulement avec de l’eau, sous la douche : mission réussie, et sans ressembler à un panda ! Alors oui, si c’est pour aller à la piscine et toujours être une sirène en sortant de l’eau, ça ne marchera pas ; mais au moins, vous ne vous retrouverez pas non plus avec des yeux au beurre noir.

Miss Manga

Miss Manga

En elle-même, j’ignore si la forme de la brosse apporte réellement quelque chose ; j’en doute un peu, pour être franche. Oui, la définition des cils est flagrante, et le bout de la brosse, plus petit que le reste, donc, aide à bien prendre les plus petits cils, si l’on l’applique bien – car si malheureusement on superpose les couches trop vite, ou si le bout est trop chargé de produit, je me répète mais paqueeets. La couleur est aussi intense. Mais niveau volume ? Je dis non, et je ne suis pas la seule.

C’est en effet l’un des commentaires qui est le plus revenu du panel de testeuses : on voit davantage de longueur que de volume. Donc pour un mascara qui vend un volume XXL tout droit venu du Japon, c’est un peu dommage.

Néanmoins, je ne suis pas déçue ! Certes, j’aurais voulu le voir tenir sa promesse davantage, mais en soi la longueur me va très bien, et j’en suis très heureuse ! Je trouve que c’est un très bon mascara, accessible (il se vend à moins de 12€ et se trouve facilement en grandes surfaces), simple d’utilisation, qui se retire sans forcer.

En soi, je le conseille sans problème à celles qui souhaiteraient le tenter, mais sinon ce n’est pas non plus un must-have. Et si vous aussi, vous l’avez essayé, laissez-nous votre avis, ça nous fera plaisir !

M.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s