Les Color Boost de Bourjois.

Salut salut !

Nous avons profité de la fin des soldes avec B. pour nous offrir quelques petits produits ! Et entre autres, nous avons craqué pour la marque Bourjois, et leurs Color Boost. J’ai donc acquis la teinte 01 – Red Sunrise, et B. la 06 – Plum Russian.

Pour résumer ce que la marque en dit, il s’agit d’un rouge à lèvre waterproof contenant un SPF15 et donnant une « couleur pure et lumineuse, facile à porter ».

Avec B. on s’est revues le lendemain de nos achats, et nous avons pu partager notre première impression sur le produit, et étonnement, nous avons soulever exactement les mêmes remarques !

Color Boost

Tout d’abord, il faut préciser que l’odeur du produit est exquise : assez fruité, c’est vraiment adapté pour l’été. Ensuite, l’application est tout ce qu’il y a de plus simple, vu qu’il s’agit d’un jumbo. Personnellement, je trace le contour de mes lèvres avec avant de les remplir, et si je suis pressée ou ne souhaite pas mettre autant de couleur, un ou deux passages sur la lèvre inférieure font l’affaire ! D’ailleurs question couleur, les deux couleurs testées (un rouge et un violet, donc) sont vraiment belles, et l’intensité est facilement contrôlée suivant le nombre de passage effectué.
Ensuite, il est précisé que le produit tient 10h. Je ne saurais être aussi catégorique, mais la tenue reste pour moi largement suffisante : en effet, le produit ne file pas du tout ! J’ai l’habitude de m’en réappliquer après les repas, même si la couleur n’est pas totalement estompée. Chez moi, l’effet contour des lèvres peut apparaître assez vite lorsque je mange et il s’agit de ma hantise !
Autre point très positif, le produit a donc un fini légèrement glossy, qui ne colle pas. Genre, vraiment pas. Du coup, désolée mais chez moi, le glossy qui ne bouge ni ne colle, c’est un must-have !

Color Boost

Le seul point négatif qu’on lui accorde, c’est qu’au bout d’un moment (plusieurs heures, soyons franches), là, il va commencer à coller. Pas coller dans le sens gloss-trop-chargé, simplement du côté produit-appliqué-depuis-quelques-temps-déjà-qui-commence-à-s’estomper ; et là, ça devient vite désagréable.
Bon, la parade est assez simple, quand ça m’arrive (ou comme dit plus haut, après les repas), j’enlève ce qui reste car je n’aime pas la sensation, et le rendu si réappliqué par dessus n’est pour moi pas génial (je trouve qu’il tient moins bien ou forme facilement des paquets) ; et je m’en remets. Du coup, c’est un malus assez simple à parer.

Si ça vous a plu, vous pouvez retrouver toutes les teintes des Color Boost sur le site Bourjois, ou dans les magasins Monoprix et Sephora !

M. & B.

New Bourjois Colour Boost.

Hey everyone !

We enjoyed the end of the sales with B. to buy some new little stuff ! And among these, we had a crush on the brand Bourjois and their Colour Boost. I so bought the shade 01 – Red Sunrise, and B. 06 – Plum Russian.

To sum up how the brand describes it, it is a waterproof lip crayon with SPF15, giving a « luminous, easy-to-wear colour ».

With B. we saw each other again the following day, so that we could share our first impressions on it, and surprisingly enough, we had the exact same comments !

Color Boost

First of all, the smell. is. perfect : fruity, totally Summer-y. Then, the application is the easiest, because it is a jumbo. I personally contour my lips with it before filling them up, and if I am in a hurry or if I do not want to put that much color, a couple of passages on my lower lip does the trick ! And to talk about the color, the two we have (a red and a purple one) are really beautiful, and their intensity is easily controlled with the number of passages done.
Then, it is said the product stays on 10h. I cannot deny it or anything, but it does stay on for a long time : indeed, the product does not move at all ! I’m used to reapply some after lunch, even if the color is still there. The only-lips-contouring look can appear easily with me, and I hate it !
Another good point, the product has a little glossy finish but without its stickyness. Like, not sticky at all. So, I’m sorry but to me, the not-moving not-sticking gloss is a must-have !

Color Boost

The only bad thing we found, is that after a few hours (many hours, let’s be honest), it will start to get sticky. Not in the too-much-gloss-on sticky, but the been-worn-for-some-time-already-and-starting-fading kind of sticky ; and that can be very unpleasant.
Well, the solution is simple, when it happens to me (or as said before, after eating), I remove what is still on because I do not like the feeling nor the finish if I just reapply it over (I think it then stays on less and it can do lumps more easily) ; then I reapply it. So it is very easy to get round the issue.

If you want it, you can find all Colour Boost shades on Bourjois website, or in your local Monoprix and Sephora stores !

M. & B.

Mascara Miss Manga Mega Volume de l’Oréal Paris.

Salut Madie fans !

J’ai fait partie grâce au site Français Madmoizelle d’un panel de 300 personnes, qui ont eu l’occasion de tester le dernier mascara de chez l’Oréal Paris, le Miss Manga Mega Volume ! Comme il leur fallait un feedback, je me suis dit que ça serait sympa de vous faire partager mon avis, à vous aussi !

Donc, voilà ! Comme le nom l’indique, le mascara est supposé vous donner beaucoup de volume, assez pour rivaliser avec les jeunes filles présentes dans les mangas. Il se présente dans un packaging rose métallisé et noir, qui mélange pour moi un côté girly et badass. Personnellement j’aime assez, mais la première fois que je l’ai vu, j’ai trouvé la partie rose un peu cheap ; j’avoue que si je devais parier sur quel côté casserait en premier, je dirais celui-ci, sans hésiter.

Autre surprise une fois qu’on l’ouvre : la forme de la brosse. C’est la première fois que j’ai un mascara ayant une brosse aussi allongée, un peu triangulaire, que la marque décrit comme une « brosse conique 360° ». Honnêtement, ça surprend assez, et j’ai vite compris quel serait mon majeur problème avec ce produit, mais j’y reviens dans un instant.
Le goupillon est quant à lui très flexible. On peut le remarquer sur les photos, même si j’en ai moi-même pris conscience que récemment en pensant l’avoir cassé, mais le manche a une petite encolure quelques millimètres avant la brosse, ce qui permet une plus grande flexibilité, ce que je trouve très positif et bien pensé !

Question odeur, je n’avais jamais fait attention jusqu’à maintenant, mais pour les besoins de cet article, j’ai senti le produit de plus près : le parfum n’est pas génial, ça traîne un peu du côté peinture. Mais comme je l’ai dit, je n’avais pas fait attention jusqu’à présent, donc je doute qu’une fois sur les cils, l’odeur persiste vraiment ; mais ça reste assez chimique alors certains yeux sensibles pourraient ne pas aimer.

Miss Manga

Miss Manga 2

J’ai donc reçu la couleur noir. Ca tombe bien, c’est quand même la couleur la plus portée, et pour faire un test, autant partir sur des valeurs sûres car on ne met pas de bleu électrique à toutes les occasions !

Comme je l’ai dit, la brosse m’a vite posé problème : je suis gauchère, et je n’ai jamais vraiment pris l’habitude de tourner mon poignet pour faire mon oeil droit. En gros, avec une brosse dite « normale » je n’ai pas réellement de difficultés, mais là, où la brosse a un « sens » bien défini, ça s’avère plus compliqué. J’ai donc un peu tout testé : tourner mon poignet, faire comme j’ai l’habitude, changer de main. Le résultat est le même : avec cet oeil-ci, soit je suis condamnée à m’en mettre partout, soit à passer trois heures à l’appliquer pour tenter de limiter les dégâts, car les paquets se forment assez vites si on n’y prête pas attention. Mais en soi, c’est un problème plutôt personnel, qui n’a que peu à voir avec le produit.

Autre point : le Miss Manga de base n’est pas waterproof. Apparemment une nouvelle version est sortie récemment, car beaucoup souhaitait que l’Oréal le fasse waterproof, et c’est maintenant chose-faite !
Personnellement, je ne pense pas le racheter pour tester la nouvelle version, celle-ci me convient très bien, au contraire ! J’ai l’habitude des waterproofs, je dirais même que celui-là fut mon tout premier mascara ne résistant pas à l’eau. Et je l’adore !
Il s’enlève super facilement ! J’ai testé de le retirer seulement avec de l’eau, sous la douche : mission réussie, et sans ressembler à un panda ! Alors oui, si c’est pour aller à la piscine et toujours être une sirène en sortant de l’eau, ça ne marchera pas ; mais au moins, vous ne vous retrouverez pas non plus avec des yeux au beurre noir.

Miss Manga

Miss Manga

En elle-même, j’ignore si la forme de la brosse apporte réellement quelque chose ; j’en doute un peu, pour être franche. Oui, la définition des cils est flagrante, et le bout de la brosse, plus petit que le reste, donc, aide à bien prendre les plus petits cils, si l’on l’applique bien – car si malheureusement on superpose les couches trop vite, ou si le bout est trop chargé de produit, je me répète mais paqueeets. La couleur est aussi intense. Mais niveau volume ? Je dis non, et je ne suis pas la seule.

C’est en effet l’un des commentaires qui est le plus revenu du panel de testeuses : on voit davantage de longueur que de volume. Donc pour un mascara qui vend un volume XXL tout droit venu du Japon, c’est un peu dommage.

Néanmoins, je ne suis pas déçue ! Certes, j’aurais voulu le voir tenir sa promesse davantage, mais en soi la longueur me va très bien, et j’en suis très heureuse ! Je trouve que c’est un très bon mascara, accessible (il se vend à moins de 12€ et se trouve facilement en grandes surfaces), simple d’utilisation, qui se retire sans forcer.

En soi, je le conseille sans problème à celles qui souhaiteraient le tenter, mais sinon ce n’est pas non plus un must-have. Et si vous aussi, vous l’avez essayé, laissez-nous votre avis, ça nous fera plaisir !

M.

L’Oréal Paris Voluminous Miss Manga mascara.

Hello Madie fans !

Thanks to the French website Madmoizelle, I had the opportunity along with 300 other people, to try out the latest l’Oréal Paris Voluminous Miss Manga mascara ! And as they needed a feedback, I thought it would be nice to share it with you as well.

So here we are ! The mascara is supposed to give enough volume to compete with the girls drawn in mangas, hence the name. It has a black and metallized pink packaging, that for me is a good mix between girly and badass. I quite like it, but the first time I saw it I have to admit the pink side appeared a bit cheap to me ; if I had to bet on which side would break first, I would definitely answer this one.

Another surprise once we open it : the shape of the brush. It is the first time I have a mascara with an that elongated, triangular brush ; the brand describes it as a « cone-shaped 360° flexor brush ». Honestly, it is quite surprising, and I fastly realized what would be my main problem with this product, but I will come back to it in a minute.
The bottle-brush is indeed very flexible. We can notice it in the pictures, and I myself only saw it some days ago when I thought I broke it, but the handle got a little « break » just near the brush, allowing a greater flexibility. I really think it is a good idea, very well-designed.

I had not thought about the smell until now, but what wouldn’t I do for this blog ? And, the smell is not that great : it is paint-like. But as I said, I could not tell until now, so I doubt that the smell is strong once the product is applied ; but it is quite chemical so some sensible eyes might not like it.

Miss Manga

Miss Manga 2

I got the black one. It’s good because it is the most used color, and it is better to be sure that the people who will try it can wear it on a daily basis, because electric blue is not for everyone (unfortunately, I think the blue colors are only available on the French eshop) !

As I mentioned, the brush was a bit of a trouble to me : I am left-handed and not used to turn my wrist to do my right eye. In short, with a « normal » brush I do not get any difficulty, but there the brush is designed in a certain way and it is harder. I so tried everything : turning my wrist around, switching hands, doing it as usual. The result is always the same : with my right eye only I am condamned to put mascara all over my lid or to spend three hours applying it to try and limit the damage because it does lump quite easily if we do not pay enough attention. But it is kind of a personal problem, with only little to do with the product.

Another point : the first Miss Manga is not waterproof. But, now one is because a lot of people asked the brand to do it.
Personally, I do not think I will buy it again to get the waterproof version, on the contrary the one I have is perfect to me ! I am so used to waterproof mascaras, I would even say this one might be my first not resisting against water. And I love it.
I can pull it off very easily ! I tried to do so under the shower : mission accomplished, and without looking like a panda ! So yes, to go to the pool and still look like a mermaid when you get out of the water, it might be a little tricky ; but at least you will not have black eyes either.

Miss Manga

Miss Manga

In itself, I am not sure if the shape of the brush does any help ; I doubt it, to be honest. Yes, the eyeslashes are clearly defined, and the end of the brush, which is smaller, helps to take the smaller lashes, if we are careful -because if we go too fast, put too many layers at once, or if the end is a bit too full of product, I am repeting myself but luuuumps. The color is very intense, too. But volume ? I say no, and I am not the only one.

It is indeed the one thing the testers noticed the most : length is great, but volume not so quite. So for a mascara promising XXL volume directly coming from Japan, it is a bit sad.

But I am not disappointed ! Yes, I would have loved to see the so-promised volume, but length suits me perfectly, and I am very happy about it ! I think it is a great mascara, accessible (less than 8$ in most supermarkets), easy to use and remove.

To everyone who wants to try it, I would say go for it, but it is not a must-have either. And if you tried it already, please leave us your opinion !

M.

[Review] Catastrophe Cosmétique, masque frais de chez LUSH.

Salut Madie shippers !

On est de retour avec B. aujourd’hui, pour une petite review d’un masque frais de chez LUSH : Catastrophe Cosmétique ! C’était notre premier essai avec ces masques, et j’étais surtout celle qui voulait les essayer. Mon premier choix était d’ailleurs Sauve Qui Peau, mais la vendeuse nous a convaincu de prendre CC.
Le site et le pot indiquaient la même chose : de la myrtille, de la calamine, de la camomille, de l’huile d’amande douce et de rose, pour apaiser, adoucir, nettoyer et hydrater notre peau ! Il était aussi conseillé de l’utiliser dès qu’on le sortait du frigo, pour un petit effet glacé.
Bon, et les masques LUSH sont censés durer un mois, mais chez nous ça a davantage été une vingtaine de jours, vu que nous étions deux à nous en servir.

P1090589

Le mode d’emploi semble évident : on doit appliquer sur notre visage une couche du produit. Simple. En vrai, c’est un peu plus compliqué que cela, mais nous y reviendrons dans un instant !

Notre première impression a été assez positive : le masque sent vraiment bon, on dirait un yaourt, c’était super. Et comme promis, il était très frais, et surtout sur peaux irritées (comme la mienne, par certains moments), c’était encore mieux.

Mais du côté de l’application.. bien sûr, c’est froid donc assez surprenant au départ, même en prenant le produit avec les doigts. Mais quand on s’y habitue, on comprend que ça ne va pas être aussi simple que ça, à cause de la consistance du masque : il est épais, a durci grâce au temps passé dans le frigo, et en prendre seulement des morceaux se révèlent tout aussi compliqué.
A la deuxième application, on l’a d’ailleurs sorti un peu en avance, pour que ce soit plus facile.
Et aussi, il faut bien en mettre une bonne couche : comme il est dur à appliquer, c’est presqu’impossible d’en mettre une couche régulière ; donc de cette manière, c’est plus simple d’éviter les trous.

Après l’avoir mis, vous êtes supposés attendre entre dix et quinze minutes avant de le rincer. On avait l’espoir d’utiliser à bon escient cette quinzaine de minutes, mais ça a été très vite très clair qu’il nous fallait/faudrait (?) éviter tout mouvement.
Le masque sèche rapidement sur le visage, et comme précisé au début, contient de l’argile. Du coup, ça s’effrite.
Au début, ce n’est qu’un peu de poussière d’argile. Ensuite, c’est la moitié de votre visage qui s’écroule. Vous êtes prévenus.

P1090600

Vous devez aussi le rincer correctement. Faites très attention par exemple, à la naissance des cheveux, aux sourcils, tous les endroits où le masque risquerait de se coller.
On a utilisé un soin hydratant après notre premier essai, mais ce n’est clairement pas obligatoire, et nous ne l’avons pas fait non plus les fois suivantes.

Après coup, la peau est vraiment douce et obtient même un petit côté poudré.
Je veux toujours essayer Sauve Qui Peau, mais c’était une bonne expérience. Et j’aimerais vraiment pouvoir acheter et comparer les autres masques LUSH. B. pense que c’était bien même si ce n’était pas non plus extraordinaire : c’est simple à utiliser, et à la porté de tous. Ca peut être bien dans une routine, mais le côté « je me désintègre sur ta peau » ne m’a pas emballé.

N’hésitez en tout cas pas à nous donner vos avis si vous l’avez également essayé !
Les masques frais de LUSH peuvent être retrouvés dans les magasins LUSH près de chez vous ou sur leur site, en comptant en moyenne 11€45 pour un pot de 75g.

M. & B.

[Review] LUSH Fresh Face Mask : Catastrophe Cosmetic.

Hello Madie shippers !

B. and I are coming back today with a little review for one of LUSH Fresh Face Masks : Catastrophe Cosmetic ! It was our first time with LUSH masks, and it happened mostly because I personally wanted to try them out. My first choice was Cupcake, but the seller ended up convincing us with CC.
The website and pot were both clear : blueberries, calamine, chamomile, rose & almond oils to soothe, soften, clean and moisturise the face in a calming mask ! It is also advised to use it right when it gets out of the fridge, for a chilling effect.
Of course LUSH masks are supposed to last approximately a month, but being two using it, it lasted us for about twenty days.

P1090589

The how-to is easy : we put on the face a good layer of the product. Simple. In practice, not so much but we’ll get right back at that in a minute !

Our first impression was overall positive : the product smells very good, totally the scent of a yogurt, and it was a real pleasure. It felt also pretty fresh, like it was supposed to and on an irritated skin (like mine on some bad days) it is a welcome feeling.

Now, about the application.. well, it is cold, so at first, it is kind of surprising, whether it being on the fingers or on the face. And when you get used to it, it becomes obvious it is difficult to apply the mask because of its consistence : it is thick, hard because of its time in the fridge, and it is not easy to take bits of it to use.
The second time we used it, we let it rest a bit outside to get an easier application.
Also, the need to put on a good layer of the product : because it is hard to apply, it is impossible to get an even layer on the face ; this way you avoid holes more easily.

After the application, you are supposed to wait around ten, fifteen minutes to rinse it off. It is ten, fifteen minutes we had hoped to use in a good way, but it soon became obvious any movement was prohibited.
The mask dries really quickly on the face, and like mentioned before, contains clay. As a result, it crumbles.
At first, it is only clay dust. Then, half your face falls down. You’re welcome.

P1090600

You also have to rinse it off correctly. Pay attention to any « hairy » area : on your forehead near your hair, your eyebrows.. where the mask tends to get stuck.
We also used a moisturiser the first day, but it is not mandatory, and we did not feel the need to use it the other times either.

Afterward, the skin feels really smooth and even gets a little powdery finish.
I still want to try Cupcake, but our first experience with LUSH masks was pleasing. I totally want to get another mask to try and use and to compare it. B. thinks it was good yet not a miracle : it is rather simple to use and everyone can do so easily. It can also be a good thing in a routine, but the crumbling effect was not of her taste.

Do not hesitate to tell us your opinions if you have tried it !
LUSH Fresh Face Masks are available at your local LUSH store or on LUSH website, for 11€45/75g.

M. & B.

On a testé pour vous : la marque NARS.

La dernière fois que nous sommes allées à Sephora, nous avons eu la chance de pouvoir tester la marque NARS grâce à une maquilleuse de la marque présente sur place.

On en profite donc pour vous présenter notre relooking et vous dire ce qu’on en a pensé !

Commençons avec M., qui a eu droit à un petit maquillage « femme fatale ».
La maquilleuse a commencé en lui appliquant le font de teint Mat Transparent, en teinte Vallauris, qui est une couleur medium avec des sous-tons roses. Elle a ensuite ajouté le blush Luster, qui est un abricot assez dorée parfait pour les teints pâles ; et a fini en fixant le tout grâce à la poudre libre Fixante Réfléchissant la Lumière.
Sur les lèvres, M. a eu droit au crayon à lèvres Velours Mat, couleur Pop Life ! Il s’agit d’un rouge assez flash, avec une petite touche orangée. Et pour les yeux, le mascara Allongeant Larger Than Life avec l’eyeliner Larger Than Life Long Wear en couleur Via Appia (oui, le nom est vraiment aussi long, mais pour ceux qui se posent la question, il s’agit d’une couleur assez cuivrée), et enfin le Brow Perfector en Salzburg.
Le produit que M. a préféré fut le crayon à lèvres, pour son côté vraiment mat, un des meilleurs qu’elle ait pu voir, avec une jolie couleur rouge dont elle est fan ; c’était aussi, ce qui l’a surpris, très doux à appliquer alors qu’elle s’attendait davantage au contraire. Elle a également bien aimé le liner, même si la couleur n’avait rien d’exceptionnelle et qu’un dupe devrait facilement se trouver.
A l’opposé, elle n’a pas été trop attirée par le Brow Perfector, car il faut avouer qu’il n’a pas été bien appliqué par la maquilleuse donc le résultat ne rendait pas vraiment une fois hors du magasin et des spots ; mais comme ce n’était pas réellement à cause du produit en lui-même, elle ne compte pas le juger davantage ni rester sur cette première impression !

M's NARS make up

A mon tour ! La maquilleuse a choisi d’avantager un petit côté nude.
Elle m’a appliqué sur le visage un mélange de deux couleurs médiums des Soins Hydratants Teintés Pure Radiance : Groeland Light 3, ayant des sous-tons rosés et pêches, et Alaska Light 2, qui a cette fois-ci des sous-tons rosés et jaunes. Elle a également utilisé un anti-cerne, mais je ne me souviens malheureusement plus de la teinte. J’ai assez aimé les Soins, ils étaient couvrants tout en restant relativement légers pour moi, vu que je n’aime pas tellement me recouvrir des plusieurs tonnes de maquillage. Ils ont aussi un SPF30, donc ils doivent être parfaits pour le Printemps et l’Été, quand la peau n’a souvent besoin que d’un petit coup de pouce !
J’ai aussi pu testé le blush c’est-mon-avis-mais-il-est-parfait Orgasm, et ce fut une vraie réussite. J’ai adoré la couleur (en général, les tons pêches me conviennent très bien) et le côté scintillant restait assez discret. Je sais que certaines personnes ont été déçues de ne pas y trouver davantage de paillettes, mais sur moi ça me donnait l’effet joues rosées qu’il promettait. Et le tout fut également fixé par la poudre libre Fixante Réfléchissant la Lumière.
Elle m’a ensuite appliqué le crayon à lèvre Satin couleur Rikugen, une sorte de rose ancien, assez naturel, mais que je regrette un peu car je n’aime pas plus que ça tout ce qui est satiné. Mais à part ça, la couleur était très bien, ainsi que la texture : douce et apparemment simple à appliquer.
Sur les yeux, j’ai eu droit à l’ombre à paupière mate Sophia, un brun fumé assez froid, au coin externe, puis la maquilleuse s’est servie d’Abyssinia, un rose perlé assez délicat, pour le fondre sur le reste de ma paupière. Et finalement, j’ai à mon tour eu droit au mascara Larger Than Life et au Brow Perfector Salzburg.

B's NARS make up
B's NARS make up

Pour résumer le tout, ce fut une expérience enrichissante et nous avons aimé les produits. Malheureusement, nous ne pouvons en dire autant des techniques employées, du coup nous aimerions assez testé la marque de nous-mêmes, sans être accompagnées par une maquilleuse.
Néanmoins, on va garder en mémoire certains des produits, notamment la poudre libre, notre petit coup de coeur de la journée.
Et pour ceux d’entre vous qui sont intéressés, vous pouvez tout aussi bien retrouver la marque sur le site NARS que dans vos magasins Sephora, entre autres.

On espère que vous avez apprécié notre review, et on vous dit à bientôt !

B. & M.

We tested for you : the brand Nars.

When we went to Sephora a couple of days ago, we had the opportunity to test the brand NARS thanks to one of their makeup artists.

Here are the products used on both of us and the impressions we had !

Let’s start with M., who had a little « femme fatale » makeover.
She started with the Sheer Matte foundation, in the Vallauris shade. It’s a medium with pink undertones. She then added the Luster blush, apricot with golden sheen, and the Light Reflecting Loose Setting Powder in Translucent Crystal (only existing « shade »), used to fix and embellish make-up.
On her lips she put the Velvet Matte Lip Pencil in the Pop Life shade, a sweet but vivid red with a hint of orange. Onto the eyes, the NARS Larger Than Life Mascara and the Via Appia Larger Than Life Long Lasting Eye-Liner (yes, the name is this long, but for those of you who are still reading, know it’s a copper-y brown) were applied, then the Salzburg Brow Perfector.
M.’s favorite product was the lip pencil, because it was real matte, one of the best she saw, with the super-duper red color she often loves ; it was also, strangely for her, soft to apply when she expected the pencil to be a little sharp. She also liked the liner, but the color was not really a surprise and we could surely find a dupe somewhere.
On the other hand she was not fond of the Brow Perfector because it was not well applied by the artist, so the result got a bit spoiled when in the sunlight ; but seeing as it was not because of the product itself, she is not going to judge it nor stay on her first impression !

M's NARS make up

As for myself, she opted for a nude makeup. Here we go !
She applied on my face a mix of two Pure Radiant Tinted Moisturizers, Groenland Light 3 (light medium with a neutral pink to peachy undertone), and Alaska Light 2 (light with a neutral balance of pink and yellow undertones) and a concealer, but I sadly can not remember the shade. I loved the moisturizers because they were covering yet light enough for my liking, as I don’t like to « cake myself » in layers of makeup. As they have a SPF30, I bet they are perfect for Spring and Summer, when all you need is a small boost !
I tested the absolutely-perfect-or-so-at-least-I-think Orgasm blush, and it definitely is a win-win. I loved the shade (a bit of peachy is all I need) and the shimmer really is discreet. I know some girls have been disappointed by the actual « lack » of shimmer, but it gave me the perfect « after sex » glow it was supposed to. She fixed it all with the Light Reflecting Loose Setting Powder as well.
She put the Satin Lip Pencil in the Rikugien shade, a nude pink, on my lips, which I regret a bit because I am not as fond as satins as I may appear. Otherwise the shade was great, a kinda old but colorful pink. I loved the texture too, it was soft and it did not seem difficult for her to apply.
On my eyes she applied the Matte Eyeshadow Sophia, a cool brown, at the external corner and then used Abyssinia, a delicate pearl with a pinky sheer, to stretch Sophia all over my eyelid. Then again, the Larger Than Life Mascara and Salzburg Brow Perfector were used.

B's NARS make up
B's NARS make up

To sum it up, this was a great experience and we appreciated the products. Unfortunately, we were not fond of the technics used, and think it would be good to try the brand out all by ourselves. Nevertheless, we keep in mind some products, such as the powder, our little crush of the day.
For those of you interested, you can also find the brand on their website among others, and in your local Sephora stores.

We hope you enjoyed this little review, see you soon !

B. & M.

[Review] Soin Continuous Strength par Sally Hansen.

Cela fait une semaine que j’utilise le soin pour ongles Continuous Strength de la marque Sally Hansen. Mes ongles faisaient vraiment la tête, donc j’ai pensé qu’une petite pause dans les manucures leur ferait du bien ! Ce soin avait apparemment de bons avis, alors j’ai voulu l’essayer.

Pour commencer, j’ai coupé mes ongles assez courts. Je n’ai pas du tout l’habitude de le faire, je n’aime pas la sensation que ça procure, mais parfois on n’a plus le choix. Et les couper ne peut que m’aider à avoir des ongles en meilleure santé par la suite !

J’ai donc commencé ma cure le soir du 21 Février, et pour être bien régulière, j’ai décidé de le faire chaque soir entre 21h et 22h. J’ai utilisé le modèle habituel de la plupart des soins pour ongles : une couche du vernis les deux premiers soirs, on retire tout le troisième jour, et on recommence. Bon, j’ai un peu modifié le truc vu que j’appliquais une couche par jour durant trois jours, quand j’enlevais le matin du quatrième pour recommencer le cycle le soir, de sorte à laisser mes ongles respirer pour au moins douze heures ; mais il s’agissait de mon choix personnel, beaucoup de monde se contente du cycle des trois jours qui leur convient parfaitement.

Voici quelques photos du premier soir :
la qualité n’est pas géniale, la lumière non plus. « soir », vous vous souvenez?

First night
IMG-20140221-02248

Je ne trouve pas l’odeur trop forte, si on ne respire pas exprès juste au-dessus du flacon, mais je sais que ça dérange certaines personnes. J’ai quand même eu mal à la tête la première fois, mais j’ignore si c’était un effet Placebo après avoir lu les avis, ou s’il s’agissait réellement de l’odeur. Toujours est-il que je suis souvent migraineuse, et que ça a été les fois suivantes.

sixième soir à admirer! Une qualité/luminosité toujours pas superbes, navrée.

IMG-20140224-02305
IMG-20140224-02300

A part ça, le traitement sèche rapidement, c’est donc assez utile. La formule ne rend pas les ongles vraiment brillants, mais il faut se souvenir que ce n’est pas un base coat mais un soin ; pour autant, je trouve que c’est suffisant quand on ne veut pas ou ne peut pas mettre de vernis (comme moi pour le moment) mais qu’on ne supporte pas avoir les ongles nus (comme moi, à vie).

Et maintenant, les résultats !
désolée pour la qualité de la première photo, à nouveau. J’ai un peu eu du mal avec l’appareil.

P1090568
P1090570

Cela fait donc douze jours que je l’utilise. Mes ongles ont poussé, et je peux voir qu’ils sont plus résistants. Bien sûr, tout n’est pas parfait : certains sont encore un peu cassants, mais j’avais besoin de les laisser repousser si je voulais les couper à nouveau. Certains ne sont pas entièrement réparés, cela va de soi. Certains sont toujours un peu plus fragiles que d’autres.

Mais, je suis sur la bonne voie ! Je vais continuer à utiliser le soin durant une bonne dizaine de jours (sûrement mi-Mars, jusqu’à mon anniversaire) pour être certaine. Je vais aussi prendre rendez-vous chez une esthéticienne, pour me faire faire une petite manucure qui me permettra d’avoir tous mes ongles limés de la même manière et à la même longueur.

En conclusion, je recommande ce traitement : je pense vraiment qu’il est efficace. Bon, il y en a sûrement des meilleurs qui existent, et je pense en tester d’autres pour ne pas rester dépendante du Sally Hansen, mais celui-ci m’a convenu sans problème et les résultats sur mes ongles font du bien !

Il faut surtout garder une chose à l’esprit : c’est tout dans la patience de faire un traitement. Ca a été dur pour moi, qui ai tellement l’habitude de mettre du vernis, et bien plus dur les jours où je n’avais pas le soin sur les ongles et où ceux-ci étaient donc complètement nus. Mais j’en avais besoin, donc si vos ongles font grise-mine, sont cassants, fragiles ? Utilisez un soin.

M.

[Review] Continuous Strength treatment by Sally Hansen

So I’ve been trying out Sally Hansen Continuous Strength treatment for the past week. My nails were really done, so I thought a little break would be a good thing ! This treatment got some good reviews, from what I have read, so I decided to try it out.

To start, I cut my nails short. I am not used at all to do this, I do not like the feeling of cutting nails, but when there is a need, there is a need. And cutting them can only help me having stronger nails after !

I have so began my cure on the evening of the 21st of February, and for more regularity decided to apply it between 9pm and 10pm each day. I used the same pattern as a lot of nail treatments : putting a coat of it each day for two days, removing it all on the third, and doing the cycle again. I somehow changed the pattern though, by applying a coat for three days, removing it the morning on the fourth to start the cycle again in the evening, to let my nails rest for at least twelve hours ; but it was my personal choice, many people are very content with the three-day cycle.

Here are some pictures of the first night :
the quality isn’t that good, nor the lightning. « night », I said, alright?

First night
IMG-20140221-02248

I don’t find the smell strong if you’re not smelling it right off of the bottle, but I know some people out there do. Despite it, I got a bit of a headache after using it for the very first time, but I don’t know if it was a Placebo effect after reading some reviews, or if it was the smell bothering me for real. Still, I’m pretty used to headache in general, but I was fine all the other nights.

sixth night, enjoy! Still a pretty bad quality/lightning, sorry.

IMG-20140224-02305
IMG-20140224-02300

Otherwise, the treatment dries very fast, which can be useful. The clear formula doesn’t make the nails very shinny, but we have to keep in mind it is not a base coat but only a care ; still, I find it enough when you do not want to nor can put any polish on (like me for now) but on the other hand cannot bear bare nails (like me, for ever).

And now, the results !
sorry about the quality of the first picture, once again. I kind of messed up with the camera.

P1090568
P1090570

I’ve been using this non-stop for twelve days now. My nails grew back, and I can feel them stronger. Of course, it is not all perfect yet : some are still a bit broken, but I needed to let them grow back a bit to cut again. Some are still not fully healed, obviously. Some are still a little bit more fragile than others.

But, I am on the path to recovery ! I’m gonna keep using the treatment for a good ten days or so (probably until my brithday, mid-March), just to be sure. I am also going to take an appointment at a beautician, to have them do me a little manicure to get all my nails filed the same way and to the same length.

To conclude this little test, I would say to use this treatment : I certainly think it is a good one. There are probably better ones out there, and I might try others if needed and not stay stuck on the Sally Hansen, but this one suited me perfectly and the results on my nails are pleasant to see !

But you need to remember one thing above all : it is all about the patience to do a full treatment. It has been hard for me to stop putting nail polish for so long, and it is harder on the days I don’t have the treatment and see my nails totally naked. But it was needed, so if you got poor-looking, broken, fragile nails ? Do a treatment.

M.